La direction générale de la Santé sur la prévention des risques (VIH, hépatites, IST…) en milieu carcéral a ouvert une audition à laquelle AIDES a participé. Les enjeux de santé et de prévention sont majeurs dans les établissements pénitentiaires et notamment pour les personnes consommatrices de produits.

Les drogues sont, bel et bien, présentes en prison

Il y a quelques semaines, AIDES était auditionnée à la Direction générale de la Santé sur la prévention des risques (VIH, hépatites, IST…) en milieu carcéral. L’association qui intervient dans les prisons a présenté ses actions, fait part de ses constats et de ses revendications en matière de réduction des risques. Directeur des actions revendicatives et du développement à AIDES, Christian Andréo était au rendez-vous. Il revient pour Seronet sur cette audition Interview.

Lire l'integralité de l'article.

L’échange de seringues en prison est une réponse sanitaire pragmatique et nécessaire, sécuritaire et efficace

Il était temps. Les ministères de la Justice et des Affaires sociales et de la santé ont annoncé le 1er décembre 2012 qu’ils allaient enfin reprendre la main sur les enjeux de santé et de prévention dans les établissements pénitentiaires. Carmen Urdiales, militante à AIDES, conduit des actions de prévention dans un établissement pénitentiaire à Nîmes. Elle fait part de son expérience dans l’accompagnement des personnes en détention dans le domaine de la réduction des risques, de l’éducation thérapeutique. Interview.

Lire l'integralité de l'article.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.