L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies vient de publier un nouveau document intitulé « Drug consumption rooms: An overview of provision and evidence » dans sa série Perspectives on drugs.

Des centres d’injection supervisée, où des drogues illicites peuvent être consommées sous la supervision d’un personnel qualifié, existent depuis trois décennies en Europe. Ces centres visent principalement à réduire les risques importants de transmission de maladies par le biais d’injections non sécuritaires, à prévenir les décès liés aux surdoses et à rejoindre les utilisateurs à risque pour leur proposer un traitement ou d’autres services sanitaires ou sociaux.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.