Ce rapport se fonde sur les informations transmises à l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) par les États membres de l’Union européenne, la Turquie, pays candidat, et la Norvège dans le cadre d’une procédure de rapport annuel.

II a pour but de fournir une vue d’ensemble et un résumé de l’état du phénomène des drogues en Europe et des réponses qui y sont apportées. Les données statistiques rapportées ici concernent l’année 2017 (ou l’année la plus récente disponible). L’analyse des tendances n’est basée que sur les pays qui ont fourni des données suffisantes pour décrire les évolutions qui se sont produites au cours de la période considérée. Il convient aussi de noter qu’il est pratiquement et méthodologiquement difficile de suivre les habitudes et les tendances liées à un comportement caché et stigmatisé tel que la consommation de drogues illicites. C’est la raison pour laquelle de multiples sources de données sont utilisées aux fins de l’analyse dans ce rapport. Si des améliorations considérables peuvent être observées, tant au niveau national qu’au niveau des résultats susceptibles d’être obtenus par une analyse européenne, les difficultés méthodologiques rencontrées dans ce domaine ne peuvent être ignorées. Il convient donc de faire preuve de prudence dans l’interprétation des données, en particulier quand des pays sont comparés sur un seul et unique critère. Les limites et mises en garde relatives aux données peuvent être consultées dans la version électronique de ce rapport, ainsi que dans le bulletin statistique (Statistical Bulletin), qui propose des informations détaillées sur la méthodologie utilisée, des réserves concernant l’analyse et des commentaires sur les limites des informations mises à disposition. Des informations sont également disponibles concernant les méthodes et les données utilisées pour obtenir des estimations européennes lorsqu’une interpolation est possible.

La période de référence pour l’ensemble des graphiques, analyses et données figurant dans le présent rapport est la situation en matière de drogue jusqu’à la fin de l’année 2018. Tous les groupements, totaux et légendes reflètent donc la situation telle qu’elle se présentait en 2018 en ce qui concerne la composition de l’Union européenne et les pays participant à l’élaboration des rapports de l’EMCDDA. En raison du temps nécessaire à la compilation et à la présentation des données, de nombreux ensembles de données annuels inclus ici concernent l’année de référence de janvier à décembre 2017.