Mis en lumière au détour d'études scientifiques, les risques liés aux pratiques d'usage-revente sont connus de la sociologie depuis les années 70. Alors que ces risques pourraient faire office de levier deprévention, leur traitement est principalement répressif.Cette formation vise à montrer qu’il est possible de mener des actions de RdR pour les usagers-revendeurs.

Après un travail préalable sur lesreprésentations des formés et le recensement des situations auxquelles ils sont confrontés sur leur terrain, on étudiera la structure dumarché des drogues et la loi française. On abordera ensuite les risques et les bénéfices induits par l'usage-revente ainsi que les mécanismes qui peuvent conduire à s'y enfoncer. Enfin, dans une visée plus pratique nous passerons en revue quelques expériences de RdR avec des revendeurs et terminerons par le cadre légal entourant les structures de RdR en France afin de déterminer quelles doivent être les limites de ce type de travail.

En savoir plus.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.