Sur la mauvaise voie : Rapport alternatif pour l'examen à mi-parcours de la Déclaration ministérielle sur les drogues de 2019

Publications

Sur la mauvaise voie : Rapport alternatif pour l'examen à mi-parcours de la Déclaration ministérielle sur les drogues de 2019

4 décembre 2023

La mise en œuvre de la Déclaration ministérielle de 2019 n'est pas sur la bonne voie

La Déclaration ministérielle sur les drogues de 2019 a fixé les principaux objectifs pour que la communauté internationale réponde à la situation mondiale relative aux drogues pour une période de dix ans. S'appuyant sur une large panoplie de données et de preuves, ainsi que sur l'expérience de la société civile et des communautés, ce rapport montre qu'en 2023, les progrès accomplis pour réaliser ces objectifs sont faibles, incomplets ou inexistants.

Peu d'éléments indiquent que les politiques visant à interdire et à éradiquer les drogues ont permis de réduire les marchés illégaux de la drogue ou de gérer leurs liens avec l'insécurité humaine, la violence et la criminalité organisée. En même temps, il est largement prouvé que le paradigme punitif promu par le régime mondial de contrôle des drogues a sapé certains objectifs clés inclus dans la Déclaration ministérielle de 2019 elle-même et du système des Nations unies dans son ensemble, notamment en termes de promotion de la santé, des droits humains et du développement durable.

Événement de lancement

Enregistrement en anglais

Organisé par l'International Drug Policy Consortium (IDPC) et la Suisse, et coorganisé par le Canada, la Colombie, la Tchécoslovaquie, l'Allemagne, le Mexique, la Norvège, le Portugal, l'Uruguay et l'Union européenne.

Communications Pack

Ce dossier de communication (en anglais) facilite la diffusion du rapport alternatif et vise à servir votre travail et le mouvement pour des politiques durables en matière de drogues. Il contient des liens vers le résumé du rapport ; des informations sur l'événement de lancement du rapport à Vienne ; des modèles de communiqués de presse, que vous pouvez facilement éditer pour la presse ; des messages prêts à l'emploi, qui peuvent être utilisés pour promouvoir le rapport sur les médias sociaux ; des ressources pour les médias sociaux, avec des points forts/infographies clés du rapport ; des citations d'expériences et de récits qui illustrent le contenu du rapport.