Durant les années 1970, l’Espagne dut faire face à une augmentation sans précédent du nombre de ses consommateurs d’héroïne. Les cas d’overdoses et d’infections au VIH ainsi qu’aux hépatites se multiplièrent de manière épidémique.

La Catalogne, au contraire du reste du pays, eut une approche nouvelle face à ce phénomène. Initiée par les familles touchées par la consommation excessive de drogue, la politique adoptée par la Catalogne était tournée vers la réduction des risques plutôt que vers la répression. Ainsi naquit la « Catalonian Drug Dependency Car Network », une association multidisciplinaire alliant la réduction des risques à l’intégration sociale comme réponse au phénomène.

Le rapport « Innovation Born of Necessity: Pioneering Drug Policy in Catalonia » suit l’évolution des solutions proposées, à savoir la santé basée sur les traitements réduisant les risques de consommation et l’approche juridique concernant la dépénalisation du marché du cannabis.

Les valeurs de collaboration et de politiques locales de la Catalogne ont mis sur pied nombres d’actions sociales dont la plus connue reste la création des cannabis social clubs : une approche novatrice fondée sur un modèle collectif pour la culture, la vente et l’utilisation du cannabis. Le rapport montre comment les cannabis social clubs renforcent les liens sociaux, protègent la santé publique et réduit de manière significative le marché noir du cannabis tout en améliorant l’économie de la région.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.