En 2001, le Portugal a cessé de traiter la possession de toute drogue pour un usage personnel comme une infraction pénale mais comme un véritable problème de santé. S'appuyant sur les données les plus à jour, un examen des effets de cette politique et certaines revendications sont faites à ce sujet.

La situation concernant la drogue au Portugal s'est nettement améliorée dans de nombreux domaines.

Plus particulièrement, les infections au virus du SIDA/VIH et les décès liés à la drogue ont diminué, alors que la hausse spectaculaire de l'utilisation redoutée ne s'est pas concrétisé.

Toutefois, ces améliorations ne sont pas uniquement le résultat de la politique de décriminalisation; Le changement du Portugal vers une approche plus centrée sur la santé, ainsi que les changements vers des politiques sanitaires et sociales plus larges, sont tout aussi, sinon plus, responsables des changements positifs observés.

Le rapport, en Anglais, est disponible ci-dessous.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.