Le 10 octobre 2015, la Coalition mondiale contre la peine de mort attire l'attention sur la peine de mort pour trafic de drogue, pour en réduire son utilisation.

A contre courant du mouvement abolitionniste, de nombreux pays on ajouté la peine de mort pour trafic de drogue dans leur arsenal juridique entre 1980 et 2000. Cette tendance est à la baisse aujourd'hui, pourtant, dans certaines parties du monde, le trafic de drogue reste la principale cause de condamnations à mort et d'exécutions.

Participez aux actions en ligne dès maitenant !

La peine de mort en pratique:

  • 100 pays ont aboli la peine de mort pour tous les crimes ;
  • 6 pays ont aboli la peine de mort pour les crimes ordinaires ;
  • 34 pays sont abolitionnistes en pratique ;
  • 58 pays et territoires sont rétentionnistes ;
  • 22 pays ont procédé à des exécutions en 2014 ;
  • 33 pays et territoires maintiennent la peine de mort pour trafic de drogue ;
  • 13 de ces 33 pays ont procédé à une exécution pour trafic de drogue au cours des cinq dernières années ;
  • 12 des 33 pays conservent la peine de mort obligatoire pour certains crimes liés au trafic de drogue ;
  • 5 des 33 pays sont abolitionnistes en pratique.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.