BANGKOK (Reuters) - La Thaïlande a autorisé mardi l'usage de marijuana à des fins thérapeutiques ou de recherche scientifique, une première dans une région parmi les plus strictes au monde en matière de lutte contre les stupéfiants.

Le Parlement nommé par la junte militaire au pouvoir depuis 2014 a voté un amendement à la loi sur les narcotiques de 1979 lors d'une session extraordinaire convoquée avant les fêtes du nouvel an pour valider toute une série d'actes législatifs.

"C'est un cadeau de nouvel an au gouvernement et au peuple thaïlandais de la part de l'Assemblée nationale législative", a déclaré le rapporteur du projet lors de la session parlementaire, retransmise à la télévision.

La consommation de marijuana était autorisée en Thaïlande jusqu'à son interdiction dans les années 1930.

Plusieurs pays comme le Canada ou la Colombie ont légalisé ces derniers mois le cannabis, pour un usage thérapeutique voire parfois récréatif, mais la drogue reste illégale dans la plupart des pays d'Asie du Sud-Est. Le trafic de marijuana est passible de la peine capitale à Singapour, en Indonésie et en Malaisie.