La Cour suprême du Mexique a statué mercredi que deux plaignants avaient le droit de consommer du cannabis à des fins récréatives, et qu’une prohibition tous azimuts de cette drogue était inconstitutionnelle.

Selon le tribunal, les citoyens d’âge adulte disposent d'un droit fondamental au développement personnel qui leur permet de décider de leurs activités récréatives, sans aucune interférence de la part du gouvernement.

Ce droit n’est pas absolu et la consommation de certaines substances peut être réglementée, mais les effets engendrés par la marijuana ne justifient pas une prohibition absolue de sa consommation. Extrait d'un jugement de la Cour suprême du Mexique 

Concrètement, la Cour ordonne à un organisme de réglementation du gouvernement mexicain d’autoriser les plaignants à consommer de la marijuana, sans pour autant leur permettre d’en faire le commerce.