L'action « Nuit Blanche? Première ligne » a adressé une demande de financement au Conseil d'Etat pour la mise en œuvre d'un programme d'analyse de substances psychoactives en milieu festif.

Cette mesure complète le dispositif actuel en matière de réduction des risques issu de la politique des quatre piliers (prévention, thérapie, réduction des risques et répression et régulation du marché) qui est appliquée dans notre pays dans le domaine de la consommation de substances illicites. En Suisse, des offres de Drug Checking mobiles existent depuis 1997 à Berne et depuis 2001 à Zurich.

Le Drug Checking mobile est une technique qui consiste à analyser sur place la composition chimique d’un produit stupéfiant pour y déceler la présence de principes actifs de certaines familles de drogues et de produits de coupe. Durant le temps de traitement d'environ vingt minutes, une consultation individuelle du consommateur permet de le sensibiliser et de le responsabiliser face aux risques encourus. Ainsi, la personne qui a remis une substance est amenée à remplir, avec l’accord de celle-ci, un questionnaire anonyme standard. Les données sociodémographiques sont recueillies ainsi que des informations sur la consommation.

Lire l’intégralité de l’article.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues. 

Thumbnail: Steve Rolles