L’Institut de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (WACSI), la Commission Ouest Africaine sur les Drogues (WACD) et International Drug Policy Consortium (IDPC) organisent le deuxième atelier sur les Politiques en Matière de Drogues en Afrique de l’Ouest. Cet atelier sera suivi par la Réunion pour le Renforcement du Réseau Ouest Africain de Politique en Matière de Drogues. Ces réunions, du 13 au 16 Octobre 2015 à Dakar au Sénégal, rassembleront plus d’une trentaine d’organisations de la société civile venant des 16 pays de l’Afrique de l’Ouest.

En Afrique de l'Ouest, les guerres civiles ont régressé, la démocratie a gagné du terrain et les économies sont florissantes. Mais une nouvelle menace destructrice risque de mettre en péril ces progrès, avec la complicité locale, les cartels internationaux de la drogue constituent cette menace avec leurs effets dévastateurs. Après avoir examiné les faits, consulté les experts de la région et au-delà et visité certains des pays et communautés les plus affectés de la région, la Commission Ouest-Africaine sur les Drogues (WACD) a publié son rapport avant-gardiste « Pas seulement une zone de transit : Drogues, Etat et Société en Afrique de l'Ouest  en Juin 2014, après 18 mois de recherches. Selon le rapport, les problèmes associés aux drogues existent à tous les niveaux de la société en Afrique de l’Ouest et constituent une nouvelle menace pour le développement des pays ouest-africains. La sous-région est de plus en plus déstabilisée non seulement par le commerce illicite, mais aussi par la production et la consommation de drogues au niveau local. L’une des recommandations majeures du rapport est la collaboration entre les Etats et la société civile pour lutter contre le fléau. C’est dans ce contexte que se tient le deuxième atelier sur les Politiques en Matière de Drogues en Afrique de l’Ouest.

L’objectif principal de cet atelier est de développer les capacités des organisations de la société civile de la région sur les questions liées à la politique en matière de drogues, la prévention et le traitement de la dépendance, la réduction des méfaits, la sécurité et la bonne gouvernance pour des plaidoyers efficaces sur des réformes des politiques en matière de drogues.

L’atelier fait partie d'un projet régional de sensibilisation et de vulgarisation des recommandations du rapport de recherche de la Commission Ouest Africaine sur les Drogues (WACD). Le premier atelier avait eu lieu à Accra, au Ghana du 11 au 12 février 2015 et portait principalement sur la réduction des méfaits liés aux drogues, la politique en matière de drogue et le traitement équilibré. Le présent atelier portera sur le plaidoyer vers la Session Extraordinaire de l'Assemblée Générale des Nations Unies (SEAGNU) sur les drogues, la sécurité et l’application des lois.

Les deux jours de la Réunion du Renforcement du Réseau Ouest Africain de Politique en Matière de Drogues serviront de plateforme pour discuter des progrès menés pas le réseau. Aussi serviront-ils à établir le plan d’action 2016 du réseau et les stratégies de mobilisation des ressources.

Le Réseau Ouest Africain de Politique en Matière des Drogues (WADPN) est née à la suite du rapport de la Commission Ouest Africaine sur les Drogues (WACD) et plaide pour une réforme des politiques en matière de drogues fondées sur des données probantes, en Afrique de l'Ouest. Comme l’a souligné Koffi Annan (Ancien Secrétaire Général des Nations Unies) les drogues ont détruit beaucoup de vies; mais les mauvaises décisions politiques en ont détruit davantage. Le réseau renforce également les capacités des organisations de la société civiles locales afin de palier à l'impact du marché de drogue sur la démocratie, la gouvernance, la sécurité humaine, les droits humains et la santé publique.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.

Thumbnail: Flickr CC Colin & Penot