Par LCI

Le sujet de la consommation de stupéfiants aura rarement été aussi abordée par un gouvernement. Quand en janvier dernier, une grande consultation citoyenne sur le cannabis récréatif était lancée par une mission d’information parlementaire, Emmanuel Macron appelle ce dimanche dans Le Figaro à "lancer un grand débat national sur la consommation de drogue". "La France est devenue un pays de consommation et donc, il faut briser ce tabou, lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et ses effets délétères", déclare le chef de l'État, avant un déplacement lundi à Montpellier sur le thème de la sécurité du quotidien.

Car "ceux qui prennent de la drogue - et cela concerne toutes les catégories sociales - doivent comprendre que non seulement, ils mettent leur santé en danger, mais qu'ils alimentent aussi le plus grand des trafics. On se roule un joint dans son salon et à la fin on alimente la plus importante des sources d'insécurité…", dénonce-t-il.

S'il reconnaît que les trafics de stupéfiants "explosent" et "forment la matrice économique de la violence dans notre pays", Emmanuel Macron considère que le gouvernement se donne aujourd'hui les moyens de les combattre. "Après avoir créé un Office anti-stupéfiants particulièrement puissant, nous passons à la vitesse supérieure : harceler les trafiquants et les dealers", lance-t-il dans les colonnes du Figaro.