Lors de la Journée mondiale contre l’hépatite, le 28 juillet 2015, l’OMS et ses partenaires inviteront instamment les responsables politiques, les agents de santé et le grand public à agir immédiatement pour la prévention des infections et des décès dus à l’hépatite.

Les hépatites virales, un groupe de maladies infectieuses appelées hépatites A, B, C, D et E, touchent des centaines de millions de personnes dans le monde, provoquant des affections aiguës et chroniques du foie et tuant près de 1,5 million de personnes par an, les hépatites B et C étant les principales responsables de ces décès. On peut éviter ces infections, mais la plupart des gens ne savent pas comment.

En mai 2014, les délégués de 194 gouvernements à l’Assemblée mondiale de la Santé ont adopté une résolution visant à promouvoir l’action mondiale pour prévenir, diagnostiquer et traiter l’hépatite virale.

Lors de la Journée mondiale contre l’hépatite, des événements centrés sur la prévention des hépatites B et C seront organisés dans le monde entier.

La date du 28 juillet a été retenue pour la Journée mondiale contre l’hépatite car c’est la date de naissance du professeur Baruch Samuel Blumberg, Prix Nobel, découvreur du virus de l’hépatite B qui a mis au point le premier vaccin contre l’hépatite B.

Lire l'intégralité de l'article

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.