L'infographique ci-dessous montre, qu'en Asie, les sanctions infligées aux consommateurs de drogues sont légion. Emprisonnement, châtiments corporels, violation de la sphère privée, etc., ces peines constituent aux yeux de l'IDPC des barrières légales et politiques à l'accès de ces personnes à la prévention, aux traitements et aux soins ainsi qu'à tout autre type de soutien dans la lutte contre le HIV. En effet, alors qu'en 2011 les pays asiatiques avaient déclaré vouloir réduire la transmission du sida parmi les usagers de drogues injectables d’ici 2015, les stratégies punitives mises en œuvre ne leur permettront certainement pas d’atteindre cet objectif.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.