Depuis dix ans, la question de la conduite sous l'influence de drogues est de plus en plus reconnue comme une priorité. Des discussions de plus en plus fréquentes tenues au sein des organismes gouvernementaux au sujet de la règlementation du cannabis et de la sécurité du public ont attiré l'attention sur la drogue au volant et les stratégies à adopter. Les secteurs de l'application de la loi, du transport et de la sante a l'échelle fédérale, provinciale et territoriale devront coordonner leurs interventions pour assurer la sécurité des Canadiens dur les routes. Les priorités gouvernementales en matière de sécurité routière sont multiples, et la conduite sous l'influence de drogues n'est que l'une d'entre elles.

La médiatisation récente du cannabis constitue donc l'occasion de revoir et d'explorer les stratégies efficaces de prévention et de réduction de la conduite sous l'influence de drogues. A cette fin, plusieurs questions prioritaires doivent être étudiées et résolues afin que les gouvernements provinciaux et les intervenants en sécurité routière puissent mettre en place des politiques et des programmes efficaces en ce qui touche la conduite sous l'influence du cannabis : la recherche, la législation et les sanctions, les stratégies de mise en œuvre, les perceptions du public et les campagnes d'éducation, de même que la mesure et l'évaluation. Les décisions prises dans ces domaines auront des répercussions sur l'efficacité de la prévention et de la réduction de la conduite sous l'influence du cannabis.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.