Cette enquête nous apprend notamment que 7% des adolescent-e-s âgés entre 11 et 15 ans sont estimés comme "les plus vulnérables". Chez les 13 et les 14 ans, les filles sont proportionnellement plus nombreuses à faire partie de ce groupe que les garçons. Les jeunes adolescent-e-s "les plus vulnérables" présentent davantage que les autres jeunes du même âge des facteurs de risque. Le rapport détaillé présente également des données concernant les facteurs de protection.

Ces résultats ont été présentés dans le cadre d'un projet pilote "platerfome d'échange pour les professionnels des addictions" mis ne place par l'OFSP en février 2014. Ce rapport montre les résultats d'une enquête menée en Suisse sur les comportements à risque chez les jeunes de 11 à 15 ans.

Keep up-to-date with drug policy developments by subscribing to the IDPC Monthly Alert.