Événement parallèle à la 31e session de la Commission des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

Co-organised by Ghana, Mexico, South Africa, the United States, Campaign to Decriminalize Poverty and Status, International Drug Policy Consortium, International Legal Foundation, Penal Reform International, Open Society Foundations, African Policing Civilian Oversight Forum, Community Advice Offices South Africa, Office of the High Commissioner for Human Rights, and UNODC Justice Section.

Quand ? 20 Mai 2022 à 13h10-14h00 CEST

Où ? En ligne - Enregistrez-vous sur https://bit.ly/justice-decisive-action

La Déclaration universelle des droits de l’homme stipule que « tous sont égaux devant la loi et ont droit sans discrimination à une égale protection de la loi ». Les systèmes pénaux et l’incarcération continuent de toucher de manière disproportionnée les segments de la société qui vivent dans la pauvreté et/ou sont marginalisés. Les communautés noires et les communautés ethniques marginalisées, qui continuent d’être surreprésentées dans les systèmes de justice pénale, sont un exemple typique de partialité et de ciblage actif par les décideurs. Afin de tirer parti des progrès récents en matière de réforme des lois nationales qui criminalisent les personnes pour ce qu’elles sont, plutôt que pour ce qu’elles ont fait, cet événement parallèle donne une occasion aux principaux acteurs institutionnels et de la société civile de définir des objectifs clairs et des actions décisives nécessaires pour décriminaliser la pauvreté et le statut.

Discours inaugural: Rachel Rossi, Procureure générale associée adjointe, ministère de la Justice des États-Unis

Speakers:

  • Juge Motsamai Makume, président du conseil d’administration, Legal Aid South Africa et juge de la Haute Cour d’Afrique du Sud, division du sud du Gauteng
  • Olivier De Schutter, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme et l’extrême pauvreté
  • Dominique Day, Présidente, Groupe de travail d’experts sur les personnes d’ascendance africaine (ONU)
  • Nathalia Oliveira, Co-fondatrice, L’initiative noire pour une nouvelle politique antidrogue, Brésil
  • Dr. Janeille Zorina Matthews, Maître de conférences en droit, Université des Antilles

Q&A

  • Moderated by Jennifer Smith, Directrice exécutive, The International Legal Foundation