Les difficultés légales et sociales auxquelles sont confrontées les usagères de drogues en Ukraine, y compris celles qui vivent avec le VIH, ont un impact négatif sur leur santé et celle de leurs enfants à naître.