Le Réseau Ouest Africain des Politiques en matière de Drogues (WADPN), l’Institut de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (WACSI), en collaboration avec l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), la Commission Ouest Africaine des Drogues (WACD) et le Regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits de l’homme (RAIDH) ont organisé, les 25 et 26 Octobre 2017 à Abidjan, une Consultation Multisectorielle sur la Réforme des Politiques en matière de Drogues dans la Région du Fleuve Mano.  

Cette rencontre a porté essentiellement sur les différentes approches pour résoudre efficacement les problèmes liés à la drogue en Afrique de l’ouest par des engagements pertinents pour des réformes spécifiques au niveau de chaque pays sur la nécessité d’aborder le problème de la drogue sous l’angle des droits de l’homme et de la santé publique.

Il est question d’encourager les discussions entre les principaux acteurs des institutions publiques impliquées dans l’élaboration, la mise en œuvre et la conformité des politiques en matière de drogue dans ces pays.

Y ont pris part une trentaine de participants des secteurs clés tel que les Ministères de la Santé, de l’Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères, les Comités nationaux interministériels (IMC) sur le contrôle des drogues, les organismes nationaux de lutte contre la drogue, la police, les institutions nationales des droits de l’homme et les institutions régionales ainsi que les militants la société civile. Ils sont issus des pays du Fleuve Mano, à savoir la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et trois autres pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Ghana et Sénégal).