Ce projet financé par la Commission européenne est gérée par le Transnational Institute, en collaboration avec l'IDPC, Forum Droghe et Diogenis. Son objectif est de renforcer le processus de prise de décision européen en offrant des informations et des exemples de bonnes pratiques sur des dilemmes politiques clés liés à la réduction de la demande, à la prévention des usages et à la réduction des risques. 

De manière plus spécifique, les objectifs du projet visent à:

  • offrir une expertise technique dans les débats politiques afin d'assurer que les décisions sont basées sur les preuves disponibles et que les résultats seront pragmatiques et constructifs
  • renforcer la collaboration entre les autorités, les services publiques et les ONG dans la région, et faciliter la participation de la société civile dans la mise en oeuvre de la Stratégie de l'UE sur la Drogue et son Plan d'Action. 

Le projet a été lancé en Janvier 2013 et s'est terminé en Décembre 2014. Il inclut l'organisation de séminaires d'experts et de dialogues informels sur les politiques des drogues qui rassemblent des experts provenant du monde académique, des agences gouvernementales, d'organisations internationales et d'ONG, afin de discuter des dilemmes les plus difficiles en matière de politique des drogues en Europe. Ceux-ci incluent notamment:

Le marché européen de stimulants, le développement de stratégies de réduction des risques appropriées et le développement de réponses politiques permettant de mieux gérer les nouvelles substances psychoactives

Le terrain changeant du processus de prise de décisions politiques en matière de drogues en Europe suite à l'adoption du Traité de Lisbonne

Les options disponibles pour redéfinir le rôle des organes de maintien de l'ordre, dans le cadre d'une politique de santé et de réduction des risques

Les coûts et bénéfices des modèles déjà existants et futurs de réglementation du cannabis.

Le projet NADPI fait suite à une précédente initiative financée par la Commission européenne et mise en oeuvre de 2010 à 2011 par l'IDPC et le Transnational Institute intitulé "Evaluation et perspectives sur le contrôle international des drogues".