La classe politique tunisienne semble prête à abolir les peines de prison pour les petits fumeurs de cannabis, très répandu dans le pays. La loi actuelle est extrêmement sévère, un an de prison minimum, et près de 4000 jeunes ont été incarcérés l’an dernier.

L'émission entière est disponible ici.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.