Par Christine Mateus

Le constat est sans appel : depuis la loi de 1970 interdisant le cannabis, il n'y a jamais eu autant de consommateurs en France. Alors ? Statu quo maintenant l'interdit au nom de la protection de la santé ? Dépénalisation, voire légalisation, seule arme efficace selon ses soutiens, pour tuer les trafics ? Des discussions sereines semblent impossibles sur son usage. Une sclérose résumée ainsi par Anne Coppel*, sociologue et fondatrice de l'AFR (Association française pour la réduction des risques liés à l'usage des drogues) : « Défenseurs de l'ordre moral d'un côté, libertaires de l'autre, le débat public est enfermé dans des positions de principe. » Un débat pourtant réclamé par 84 % des Français, selon un sondage Ipsos d'octobre, qui jugent inefficace la législation actuelle.

Lire l’intégralité de l’article.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.