Les Philippines, pays particulièrement touché par la drogue et dirigé par le très controversé Rodrigo Duterte, élu sur sa promesse d'éradiquer le trafic de drogues, a annoncé la mise en place d’un grand centre de réadaptation financé par un mécène chinois, qui devrait accueillir jusqu’à 10 000 patients dépendants aux drogues. La création de ce centre devrait précéder l’apparition de plusieurs autres centres à travers le pays, là encore financés par des investisseurs étrangers parmi lesquels d’autres chinois, dans un contexte de rapprochement stratégique des deux pays contre la drogue. Pour l’heure, seules 1 à 2 % des 700 000 personnes identifiées comme dépendantes recevront un traitement dans ce nouveau centre qui requerra 900 agents formés pour accueillir une première vague de 2 500 patients.  

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues. 

Thumbnail: CC Via Tsuji