Les lois ne peuvent à elles seules enrayer le sida. De même, on ne peut reprocher aux lois des réponses inadéquates au VIH. Néanmoins, l’environnement juridique peut jouer un rôle puissant dans le bienêtre des personnes vivant avec le VIH et de celles vulnérables au VIH. Des lois bien pensées, dotées des ressources nécessaires et mises en application avec la rigueur voulue, peuvent élargir l’accès aux services de prévention et de soins de santé, améliorer la qualité des traitements, renforcer  l’assistance sociale aux personnes aff ectées par l’épidémie, assurer la protection des droits de l’homme indispensables à la survie et économiser les fonds publics.

Le rapport final de la Commission mondiale sur le VIH et la loi présente une base de données probantes convaincantes cohérente et sur les droits de l'homme et les questions juridiques liées au VIH.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.