Coordination régionale de l’IDPC:

L’IDPC possède une structure régionale chargée d’organiser son réseau d’ONG et son incidence politique sur les gouvernements nationaux.

Les régions et organisations de référence actuelles sont organisées de la manière suivante :

Les groupes régionaux exercent, en règle générale, les fonctions suivantes :

  • Développer un réseau de communication efficace par email entre les ONG, universitaires et décideurs politiques intéressées par les questions relatives aux politiques de drogue. Ce réseau de communication sera utilisé pour diffuser les informations provenant de l’IDPC et d’autres sources, et pour maintenir une bonne communication concernant les initiatives locales et régionales, les rencontres, et ainsi de suite.
  • Développer une relation étroite et constructive avec les dirigeants politiques clés au sein des gouvernements nationaux, des organismes régionaux, et des bureaux régionaux des agences des Nations Unies.
  • Recueillir des informations sur l’état des politiques de drogue et les différentes initiatives régionales, et mettre ces informations à la disposition du reste du réseau mondial de l’IDPC.
  • Identifier au sein des régions les pays et situations où les activités de sensibilisation de l‘IDPC peuvent avoir un impact dans la promotion de politiques humaines et efficaces. Organiser les réunions, conférences, séminaires ou visites d’étude de l’IDPC afin d’optimiser les possibilités d’incidence politique du consortium.
  • Identifier les individus et expériences dans la région qui pourraient être utiles dans la promotion de politiques humaines et efficaces dans d’autres régions du monde.
  • Organiser la participation des ONG de chaque région lors des réunions internationales relatives aux politiques de drogues, comme par exemple pour la CND.

Au cours des 18 mois derniers, nous avons fait des progrès significatifs dans de nombreux domaines dans certaines régions. Toutefois, dans d’autres régions, il nous reste encore à identifier des ONG et des organisations de référence responsables pour la mise en œuvre de nos activités. D’ici à la fin de 2009, nous visons à ce que toutes les régions du monde aient au moins un organisme de référence et un groupe initial d’ONG qui auront accepté de collaborer pour développer le plan de travail de l’IDPC dans cette région.