Contexte

« L’Assemblée générale » est l’organe directeur des Nations Unies et la seule entité au sein de laquelle les 193 Etats membres des Nations Unies ont une représentation égale. A la demande des Etats membres, l’Assemblée générale peut organiser une Session extraordinaire (UNGASS) afin de traiter de questions spécifiques. Une telle UNGASS a été tenue sur la question des drogues en 1998, au cours de laquelle les Etats membres ont adopté une Déclaration politique sur le contrôle mondial de drogues. Dix ans plus tard, les Etats membres se sont réunis à Vienne pour discuter des progrès réalisés et pour convenir d’une nouvelle Déclaration politique et d’un nouveau Plan d’action sur la coopération internationale en vue d’une stratégie intégrée et équilibrée de lutte contre le problème mondial de la drogue.

Photo de l'Assemblée générale de l'ONU

La prochaine Session Spéciale de l’Assemblée Générale de l’ONU sur les Drogues (UNGASS) devait se tenir en 2019 – la date butoir établie lors de l’adoption de la Déclaration politique et du Plan d’action de 2009 pour produire une réduction significative ou une élimination de la demande et de l’offre de drogues. Cependant en Septembre 2012, les présidents de la Colombie, du Guatemala et du Mexique ont demandé aux Nations Unies d’accueillir une conférence internationale sur la réforme des politiques en matière de drogues. Ultérieurement, une disposition a été incorporée dans la Résolution annuelle omnibus sur les politiques des drogues – parrainée par le Mexique, et coparrainée par 95 autres pays – afin d’avancer la date de ce sommet mondial sur les politiques des drogues qui aura finalement lieu en 2016.

La UNGASS a eu lieu du 19 au 21 Avril 2016, réunissant états membres, agences de l'ONU et représentants de la société civile.

Resources clés sur la UNGASS


La société civile a l'UNGASS - Une collection de déclarations

Recevez les dernières actualités et publications à propos de l’UNGASS