Notre Vision :

Les membres de l’IDPC partagent une préoccupation majeure : les politiques et programmes nationaux et internationaux répondant à la culture, la production, le commerce et l’usage de substances contrôlées sont trop axés sur l’application stricte de lois sévères et des peines. Une telle démarche aboutit souvent à des stratégies inefficaces qui ont non seulement un impact limité sur la réduction des conséquences néfastes du marché illicite, mais qui peuvent elles-mêmes conduire à des conséquences négatives. 

L’IDPC promeut des politiques et des programmes de drogue nationaux et internationaux fondés sur les principes des droits de l’homme, de l’inclusion sociale et de la santé publique. Ces programmes devraient impliquer des processus transparents pour d’élaboration de nouvelles politiques, au cours desquels les décideurs politiques s’engagent de façon significative envers la société civile, en particulier envers les populations concernées (telles que les utilisateurs de drogues et les producteurs se livrant pour leur survie à la culture illicite de plants destinés à la production de substances contrôlées).

Notre mission :

L’IDPC a pour but de promouvoir un débat objectif et ouvert sur l’efficacité, la direction et le contenu des politiques nationales et internationales sur la drogue, et de fournir des recommandations constructives aux décideurs politiques pouvant conduire à l’adoption de politiques de drogue plus humaines et efficaces. Nous le faisons à travers les activités suivantes :

  • Faciliter la communication et la coopération entre les acteurs de la société civile et soutenir les activités et projets de collaboration.
  • Produire et diffuser des informations et analyses afin de mettre en évidence les faiblesses d’une approche dominée par l’application sévère des lois et promouvoir une approche axée sur la santé publique et les droits de l’homme.
  • Créer des réseaux et des outils de sensibilisation pour nos partenaires et organisations membres et encourager leur capacité à mieux travailler avec, et influencer, les processus d’élaboration des politiques des gouvernements nationaux et des agences internationales