L’IDPC a été créé en 2007 à la suite d’une réunion d’ONG organisée par la Fondation Beckley à Londres. La réunion a alors identifié la nécessité de créer une structure mondiale de communication et de plaidoyer en matière de politique des drogues. Depuis sa création, le Consortium a intégré 118 membres à travers le monde.

La structure de gouvernance de l’IDPC a été révisée et amendée en 2013, à la suite d’une consultation parmi nos membres. L’IDPC a un modèle de gouvernance à deux niveaux :

Le Conseil d’administration, comprenant six administrateurs nommés, est responsable du contrôle financier et juridique de l’organisation.

Le Sous-Comité Stratégique est responsable de la direction stratégique et des programmes de travail du Consortium. Ce groupe est constitué de 12 membres : deux membres du Conseil d’administration (qui assurent la coordination entre les deux groupes) et de dix représentants des différentes régions ou circonscriptions où nous travaillons, qui sont directement élus par les membres de l’IDPC :

  1. Afrique et Moyen Orient
  2. Asie
  3. Australasie
  4. Europe de l’Est et Asie centrale
  5. Amérique latine et les Caraïbes
  6. Amérique du Nord
  7. Europe occidentale et du Sud Est
  8. Organisations internationales
  9. Représentant des usagers de drogues
  10. Représentant des producteurs de cultures considérées comme illicites