A l'instar d'autres pays qui y ont recours, le drug checking est nécessaire en Grande-Bretagne où le nombre de décès liés à l'ecstasy augmente, selon Transform.

Selon le média Transform, en Angleterre et au Pays de Galles, les overdoses par ecstasy sont en augmentation depuis 2010 à 2015, de 8 à 57 décès. Souvent, les décès sont causés par le MDMA trop pur ou en raison de la présence de substances chimiques toxiques, incluant le PMMA. 

Certains disent, dans l'article, que le testing de drogues illégales encourage la consommation. Mais il n'existe aucune preuve pour soutenir cette thèse comme le montre le cas de la Suisse par exemple, qui dispose de drug checking depuis plusieurs années.

Beaucoup de jeunes consomment désormais des drogues illégales et c'est bien eux qui font recours au drug checking.Et cette façon de faire peut sauver des vies, du moins elle porte à la conscience des consommateurs l'utilité d'un tel test. 

Lire l’intégralité de l’article.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues. 

Thumbnail Flickr CC PINKÉ