Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé s'est rendue samedi 23 juin à Solidays, le festival de lutte contre le sida organisé par Solidarité Sida. Elle a visité différents stands de réduction des risques liés à l'usage de drogues (SIDA Paroles, Gaia, Proses) et celui du Réseau Français de Réduction des Risques, reproduisant une salle de consommation à moindre risque, où elle a pu discuter avec ses animateurs.

Trouvant les salles de consommation « utiles et intéressantes », elle a confirmé l'engagement du Président François Hollande de laisser des villes comme Paris ou Marseille les expérimenter, tout en évoquant les nécessités préalables de donner un président à la MILDT et de continuer le travail de pédagogie vis-à-vis de l'opinion publique.

Nous souhaitons rappeler qu'au plus chaud du débat lancé par le Réseau Français de Réduction des Risques (anciennement Collectif du 19 mai), lorsque nous avions été reçus par le Directeur de Cabinet du Premier Ministre le 19 août 2010, un sondage Ipsos-Lettre de l'opinion montrait que 53 % des Français étaient favorables à l'ouverture de salles de consommation à moindre risque.

Loin de tout dogmatisme, nous avons toujours soutenu que les salles de consommation ne sont ni une panacée ni une perversion, mais qu’elles sont un outil indispensable à la politique française des drogues. Elles participent, sans la résumer, à la relance de la politique de réduction des risques annoncée par François Hollande.

Abonnez-vous à l'Alerte mensuelle de l'IDPC pour recevoir des informations relatives à la politique des drogues.